Humour quand tu nous tiens...

Publié le par Ange-etrange

     Aujourd'hui, à 16 heures, je rencontre un papa qui est venu chercher son fils parce qu'il est malade. Je ne suis au courant de rien, vu que l'enfant n'a pas émis la moindre plainte de la journée et qu'il n'était pas particulièrement apathique.... Le papa le sait par une copine de son aîné...

 

    On décide donc que je vais le garder à l'étude... A l'étude, je lui demande et effectivement il semble un peu chaud mais sans plus... Au fur et à mesure il s'affale de plus en plus sur sa table. Je décide donc d'appeler le père pour qu'il vienne le chercher une demie heure à l'avance, à 17 h 30 au lieu de 18  heures puisque le père m'avait dit qu'il pouvait.

 

    Le papa est effectivement arrivé très vite et je lui répète que son fils n'avait rien dit et je demande au petit pourquoi. "Parce que tu dis que tu vas appeler les pompiers"

 

    Et là je percute. Quand un élève  a un bobo minuscule, genre une goutte de sang qui perle et encore à condition d'appuyer sur le doigt ou une peau d'ongle arrachée et qu'il pleurniche... Je dis toujours  "Et tu veux que j'appelle les pompiers ?"

 

 

    Faut dire aussi que la semaine dernière nous avons du vraiment appeler les pompiers pour un enfant de ma classe qui est tombé dans la cour et s'est ouvert le front contre un banc... 5 points de sutures.

 

    A 13 h 30 quand j'ai repris ma classe, la moitié pleurait comme si on n'allait jamais revoir cet élève et j'ai dû leur expliquer que c'était un accident de la vie. Que c'était impressionant (beaucoup avaient vu le sang) mais que non, on ne le garderait pas une semaine à l'hôpital et qu' il serait de retour chez lui dès le soir...

 

 

    Damain je vais devoir leur expliquer la notion d'humour....

Publié dans L'ange instit

Commenter cet article

le-gout-des-autres 25/02/2011 12:44


Bon, cette nouvelle note, elle arrive ?


Thomas 14/02/2011 18:48


Bonjour, je vais tres souvent sur tes post.
Pourtant je n'ai jamais laissé de com. Je me rattrape aujourd'hui en te felesitant pour le courage dont tu as fait preuve, tu aurais tres bien pu etre malheureuse encore longtemps. Felecitation et
ne lache pas ton blog, tu as un petit panel de lecteurs.
Je t'embrasse tendrement.
Thomas


Caro-CLF 06/02/2011 11:21


Aaaah oui!
Moi aussi, je suggère les pompiers ou le boucher avec son couteau...
Mais ils connaissent la règle: on appelle les parents pour:
- température
- diarrhée
- vomissements
Et puis c'est tout.

Parce que le "j'ai un peu mal à la tête/ au ventre/ aux pieds..." ras-le-bol!


ysa 04/02/2011 19:12


Et oui, va falloir leur expliquer.... bon courage !!!


liliplume 04/02/2011 18:35


il faut vraiment faire attention à ce que l'on dit !!! Et il avait quoi finalement le petit ?