Le bonheur est dans le canapé

Publié le par Ange-etrange

      Presque un mois que je n'ai pas posté et même si je n'ai pas écrit beaucoup de notes ces derniers temps, un mois d'absnce c'est plutôt rare.
      Pas facile d'écrire cette note aujourd'hui, j'en repousse la rédaction depuis plusieurs jours même si je sais qu'après, je me sentirai mieux...
      Depuis mi-janvier, je suis très fatiguée, épuisée même et ces derniers temps, avec mon toubib, nous avons cherché pourquoi. Les premières analyses n'ayant rien données mon médecin à commencé à supposer que je devais être déprimée. Je n'ai pas tendance à l'être et dans ma vie j'aurais eu plusieurs occasions de faire une dépression et ça n'a jamais été le cas alors j'étais fort sceptique. J'ai fait mes analyses et nous n'avons rien trouvé, si ce n'est quelques soucis avec mes ovaires qui ne sont pas graves en soit.
       Je suis allée en vacances chez mes parents et ma mère a commencé à parler de mon état à son médecin que je connais bien. Ma mère lui dit "Je pense que c'est des soucis de boulot" et là je me suis mise à pleurer, en fait j'ai pleuré pendant une journée entière ne pouvant pas fermer les vannes.

       Je suis donc bel et bien déprimée. Je suis sous anti-dépresseur pour 6 mois et déjà, en 3 semaines, je commence à me sentir mieux même si j'ai eu un souci de migraine avec le premier médicament. J'ai changé et je tolère mieux le second.

        Je tiens à rendre hommage à ma MAMAN et mon PAPA qui m'ont dorloté (d'où le titre) et pourtant c'était pas facile parce que mon père sortant de l'hôpital et d'une opération. J'avoue que j'étais un peu génée de leur faire des soucis alors qu'ils avaient assez des leurs (là j'ai une forte pensée pour Plume). Ma famille a été géniale, ils m'ont écouté, ne m'ont pas jugé et ont été là pour moi.... J'ai aidé ma mère, en l'emmenant faire les courses etc... et j'ai profité de siestes dans le canapé. J'ai réfléchi aussi à ce qui m'arrivait, à mes soucis. Je sais bien que je n'ai pas le monopole des soucis mais je pense qu'il vaut mieux y réfléchir pour trouver des solutions.

Premier souci: mon travail

Le plus ironique c'est que j'ai une classe adorable, charmante et délicieuse et que ce n'est pas ma classe qui m'a fait craqué mais mes collègues. Depuis janvier, date à laquelle nous avons appris que nous aurions 2 fermetures à la rentrée, je me sens épuisée et du coup j'ai dormi plus qu'à la normale pour oublier le harcélement que je subis de trois collègues. Avec les fermetures, il n'y aura plus que 3 Cp à la rentrée au lieu de 4 et la règle c'est que c'est la dernière arrivée qui change de niveau. La dernière est une collègue de 51 ans et c'est elle qui n'accepte pas la règle et qui vient m'embêter tous les jours. Vous me direz que je l'évite et le tour est joué mais ce n'est pas aussi facile que ça car quand je l'évite, elle me poursuit dans ma classe et hélas, c'est ma voisine, donc difficile de lui échapper. Elle et ses copines m'ont traité de nulle, sont allées voir les autres collègues pour essayer de changer les règles... Vous me direz, ignore les mais là aussi, je sais bien que je ne suis pas nulle etc... mais malgré tout j'entends tout ça et c'est très difficile de faire totalement abstraction...

Deuxième souci: les finances
Je ne suis pas dans une situation dramatique et je ne me plains pas, j'ai un salaire correct et pas de risque d'être au chômage mais force est de constater que l'argent sort plus vite qu'il ne rentre et qu'élever un enfant seule n'est pas tous les jours évident.

Troisième souci: les kilos
que j'essaie de perdre depuis septembre (6 ça serait bien). Au moins, maintenant, je sais pourquoi j'ai pris du poids et pourquoi je n'arrivais pas à les perdres ou à m'empêcher de grignoter, je manquais de sérotonine et ça devrait se régler avec les médocs...

Quatrième souci: le célibat
Là aussi vous pouvez me dire que je ne suis pas la seule célibataire des environs. Simplement, pour moi c'est un truc complétement nouveau en ce sens où depuis mes 16 ans, soit je suis avec quelqu'un, soit j'avais quelqu'un dans ma tête et depuis quelques mois ce n'est plus le cas. Pour la première fois de ma vie, je suis complétement seule et il faut que j'apprenne à faire avec. Je sais quoi faire pour rencontrer des gens mais là aussi, j'attends d'aller un peu mieux...


      C'est fou ce que ça soulage de l'écrire et de vous le faire partager. J'espère que comme ma famille, vous ne me jugerez pas et que vous éviterez les coms du style "Bouge toi les fesses et arrête de pleurer sur ton sort" parce que je me le suis déjà dit et j'ai pu constater qu'en fait, ce n'était pas aussi simple que ça. Je compte sur votre bienveillance.
Le point positif c'est que ça me donne pas mal d'idées de notes.

Commenter cet article

C 12/05/2009 17:17

Chouchoute toi bien... :-)

Ange-etrange 13/05/2009 13:36


Merci


Le+CPE 11/05/2009 23:17

Savoir ce qui ne va pas et tu as déjà fait une bonne partie du chemin.

Très amicalement pour toi.

Ange-etrange 13/05/2009 13:35


C'est vrai et ça va beaucoup mieux.


K-rôle 11/05/2009 10:14

Mais tu écris presque pour moi ? Une idée pour ton prochain post : où sors tu pour rencontrer un amoureux car c'est ma déprime du moment et j'ai besoin d'aide !
bonne journée

Ange-etrange 13/05/2009 13:35


Je ne l'ai pas encore fait parce que je n'avais pas la tête à ça. Mais il existe un site qui s'appelle Onvasortir.com qui est totalement gratuit. Il y en a pour
beaucoup de villes de France. Le principe est que des gens proposent des sorties et tu peux t'y inscrire selon tes goûts. Il peut y avoir des cinés, des restos, des musées, des pique nique etc...
Il y a même des sorties avec les enfants. tu peux toi aussi en proposer. Ca te permet de rencontrer tout un tas de personnes et je sais que même si ce n'est pas le but, ça marche mieux que meetic
pour les recontres amoureuses.


MamanCélib 10/05/2009 14:22

Tu n'as pas à "culpabiliser" de cette période : elle va te servir à te reconstruire et par conséquent, à aller mieux....
Il est des périodes où on gère moins bien nos soucis... et heureusement, dans ces moments-là, les gens qui nous aiment savent nous entourer....
Prends soin de toi

Ange-etrange 13/05/2009 13:30


Disons qu'un epartie du problème viens du fait que je ne pouvais pas trop en parler à ma mère avec les soucis qu'elle avait avec mon père. Ma copine C. est plongée
dans sa nouvelle vie de couple et je n'avais pas nevie de l'embêter parce que je suis très contente de ce qu'elle vit.  Je me suis donc retrouvée un peu seule et il faut dire aussi que plus ça
allait, plus je m'enfermais, je n'arrivais même pas à écrire aussi.
Mais ça va mieux maintenant.


Luciole+en+couleurs 08/05/2009 20:36

Bon courage. Les périodes de déprime, banalement, ça arrive. Je ne peux que te souhaiter que ça ne dure pas. Tu connais le proverbe : après la pluie...
Au quotidien, attaque les problèmes petit à petit, un par un, en faisant surtout attention à toi. Prends soin de toi.

Ange-etrange 13/05/2009 13:27


Le plus important a été d'identifier ce que j'avais, j'ai un traitement qui me permet d'affronter les choses et j'ai remarqué ces derniers jours que je retrouve la
pêche et le sourire.