Le défi de CPE

Publié le par Ange-etrange

      Il y a quelques jours, j'ai décidé de participer au défi lancé par CPE via le blog de BBKmel (dans mes liens). Chaque participant doit raconter sa journée en se focalisant sur 4 heures fixes.


10 h 00
     La récré approche, mes Cp sont en train de travailler, ils doivent reconnaître des mots sur des étiquettes pour pouvoir les coller dans un certain ordre pour reconstituer le texte... Ils sont concentrés. M. demande à aller aux toilettes, je refuse et lui dit d'attendre la récré dans quelques minutes. D'un coup, je sens une "tension", la récré approche. Entre-deux questions je commence à rassembler les feuilles que je dois photocopier, le papier... Ca sonne, ils se précipitent telles des furies. Question rituelle:
- On doit mettre nos manteaux ?
- Oui il ne fait pas chaud.
- Mais il y a du soleil!
- Sur la banquise aussi il y a du soleil et il fait très froid.
       Je vais devoir répondre au moins 10 fois, comme chaque matin, des fois que je donne une réponse différentes. Et puis, c'est trop leur demander d'écouter tous en même temps occupés qu'ils sont à rassembler billes, cartes pokétruc et tout ce qui est nécessaire à une bonne récré. Tout le monde est descendu et je n'ai plus qu'à prendre ma tasse, ma cuillère et mes sucrettes pour le café et le tas nécessaire aux photocopies. 10 h10 je suis dans la salle des maîtres et je peux papoter avec mes collègues (18 collègues + la directrice + le prof de sport + l'avs + l'infirmière + les profs d'anglais - les 4 collègues de service)


13 h 00
     C'est l'heure du déjeuner, j'ai déjeuné avec mon Petit-Crapaud qui ne mange plus à la cantine depuis 2 ans, vu qu'il n'y mangeait rien. Aujourd'hui, pas de soutien, enfin je veux dire d'aide personnalisée. Je peux aller boire un café en salle des maîtres et rejoindre les collègues. Elles discutent de la crise financière et certaines affirment que l'état sera bientôt en cessation de paiement et que nous ne serons plus payées. Bon !!!! C'est gai ce midi, j'ai bien fait de venir !!! Je décide de faire un saut à la supérette du coin, depuis quelques jours nous sommes envahis de moucherons dans l'immeuble, je vais acheter une bombe insecticide. (Si quelqu'un a une autre idée... n'hésitez pas et non je n'ai pas un truc qui pourri dans un coin, j'ai fait le ménage à fond et tout regardé et tout l'immeuble est envahi).
J'ai mon poison, encore 10 minutes avant de reprendre les élèves.


17 h 00
      Je suis en train de faire l'étude avec mes 9 CP et 8 CM2. C'est vendredi, ils ne sont que 17 ce soir contre 23 les autres jours. Je corrige les devoirs et fais lire les petits et me dit que dans une heure je serai enfin en week-end... Je suis fatiguée mais je pense aux 65€ que vont me rapporter ces deux heures de travail supplémentaire, ça me motive. Dire que je gagne plus pendant ces 2 heures que pour une journée complète de boulot. Vive cette municipalité de l'ouest parisien qui paie ses études à prix d'or. Je ne sais pas comment je m'en sortirai financièrement sans ça... Mon Petit-Crapaud, lui est en train de faire ses devoirs avec sa maîtresse... Je corrige, je fais lire, je corrige, je fais lire....


20 h 00
      Je suis au cours de salsa. Après l'étude, à 18 h 00, je me suis dépêchée de récupérer Petit-Crapaud pour rentrer. Arrivée sur le périph à 18 h 23, ça ne roule pas trop mal pour un vendredi soir, avec le salon de l'automobile en plein milieu de mon trajet... 18 h 54, sortie du périph (j'ai fait 4 portes), direction MC do pour le dîner de Petit-Crapaud. Une fois par semaine, il a son happy truc comme ça, il a dîné et moi je peux repartir à mon cours de danse... 19 h 10 nous sommes à la maison et je constate que les moucherons sont toujours là, une cinquantaine grrrrr faut que je trouve une solution !!! 19 h 40, je laisse mon Crapaud à la maison et je pars. Il reste tout seu, enfin pas vraiment seul, il a le téléphone et sait s'en servir et la baby sitter qui habite le même immeuble montera voir 40 minutes plus tard si tout est ok et il peut l'appeler à tout moment. C'est Petit-Crapaud lui-même qui a demandé à faire comme ça il y a 5 mois et il a l'air raisonnable, il gère, il devient autonome. Donc 20 heures le cours de salsa débute 1 2 3 - 5 6 7 ; 1 2 3 - 5 6 7.... Ca vide la tête....


La suite chez les autres participants:

Mebahel
 http://www.hesed.info/
Cpechou http://cpechou.blogspot.com/
Acharat http://unpripaptitiendeleducnat.blogspot.com/
Ed http://whatamistilldoinghere.hautetfort.com/
Axel http://axelgaetan.blogspot.com/
Garfield : http://www.nissac.blogspot.com/
Hergeloffeni http://hergeloffeni.blogspot.com/
Stéphanie F. http://alecoledelimaginaire.blogspot.com/
Crybabycry http://www.nissac.blogspot.com/
Doc-Doc : http://doc-docentrez.hautetfort.com/
Pascale : http://www.mammouthland.net/
Tiphaine : http://www.journaldezep.canalblog.com/
Le CPE : http://www.nissac.blogspot.com/
BBKmel : http://bbkmel.over-blog.com

Publié dans L'ange en questions

Commenter cet article

Dicey 15/10/2008 05:12

Ok, je repondrai donc sur mon blog!

Ange-etrange 15/10/2008 23:32


Tu n'es pas obligée mais j'ai hâte de lire...


Dicey 13/10/2008 22:00

Interessant, cette plongee dans la vie d'une maitresse d'ecole. C'est toujours tres interessant de comparer les types de journees de gens... Je vais aller jeter un coup d'oeil a ce qu'ont raconte les autres.

Ange-etrange 15/10/2008 00:05


MMM ça m'intéresserait que tu nous racontes les tiennes de journées.


Peebee 12/10/2008 22:32

Pour les moucherons ça peut sembler idiot mais on en attrape pas mal avec du vinaigre... Le mieux pour ça c'est le vinaigre des cornichons.

Ange-etrange 15/10/2008 00:04



J'ai trouvé des solutions.



MamanCelib 12/10/2008 20:36

Oh tu salsates, toi aussi ?
Il parait qu'il n'y a rien de tel pour se vider la tête....

Ange-etrange 15/10/2008 00:03


Pour les autres, je ne sais pas mais pour moi c'est efficace


Tiphaine 12/10/2008 14:12

Décidément, la salsa y'a rien de mieux pour oublier le reste en beauté ! Je crois bien que je vais m'y mettre !

Ange-etrange 12/10/2008 16:09


Moi, ça m'aide beaucoup en tous les cas.